Je suis certaine que, comme moi, il vous arrive souvent de trouver que vos journées passent à toute vitesse et que la sensation de ne pas avoir assez de temps pour avancer sur vos projets ne vous est pas étrangère. Nous aimerions tous pouvoir étirer le temps mais malheureusement cela n’est pas encore possible 😉

En revanche, avez-vous déjà pensé à regarder le temps que vous passez sur votre téléphone et notamment sur les réseaux sociaux au quotidien ? Depuis quelques mois je m’intéresse de près au sujet et je contrôle de plus en plus le temps que je passe sur mon téléphone, ce qui m’a permis de réussir l’impossible : re-gagner du temps libre (ne serait-ce que quelques minutes chaque jour) et avoir l’impression de faire rallonger mes journées !

Notre vie privée et les moments que nous passons sur les réseaux sociaux sont de plus en plus imbriqués : nous partageons nos repas, nos soirées entre amis, nos sessions sport, nos vacances… Autant de moments que nous passions loin de notre téléphone il y a quelques années mais que nous vivons maintenant avec un téléphone à la main ! Et évidemment je suis la première concernée par le sujet 😉

Alors comment apprendre à déconnecter et à éviter l’hyperconnexion ?

1# Dresser un bilan

La première étape ? Cerner son utilisation en dressant un état des lieux de la situation ! Pour cela, je vous recommande la fonctionnalité « Temps d’écran » sur iPhone (il existe une application similaire sur Android) ou bien l’app « Moment » qui listent toutes deux les applications sur lesquelles on passe le plus de temps sur son smartphone.

C’est assez édifiant haha ! Prendre conscience des minutes (enfin plutôt des heures) que je passe sur les réseaux sociaux m’a fait ouvrir les yeux : j’avais certes l’impression de passer du temps sur mon téléphone (avec mon métier c’est compliqué autrement) mais pas jusqu’à 5 ou 6 heures certains jours ! Me rendre compte de cela a été la douche froide pour moi !

En ce qui me concerne, je passe beaucoup de temps sur Instagram, Pinterest et sur l’application Messages et Whatsapp (que des réseaux sociaux donc) quand je suis sur mon téléphone. Ce qui m’a le plus choquée ? Le nombre de « pickups » (c’est à dire le nombre de fois ou je saisissais mon téléphone chaque jour) : parfois plus de 100 fois dans une même journée !

Evidemment l’idée n’est pas de ne plus se servir de son smartphone mais de s’en servir en pleine conscience ! Avant, je saisissais souvent mon téléphone par pure automatisme, sans n’avoir rien de spécial à regarder (et sans même être capable de dire ce que je venais de voir sur mon téléphone ensuite) mais j’essaie vraiment de combattre ce réflexe depuis quelques mois.

Récemment j’ai adoré lire le livre Make Time de Jake Knapp et John Zeratsky (dispo en VF ici) qui étudie en détails le sujet et qui est vraiment passionnant à découvrir si vous cherchez une lecture à ce sujet !

2# Se réserver des créneaux et se fixer des limites

Entre vouloir juste jeter un oeil sur son téléphone et finalement passer plus d’une heure scotché.e à son écran, il n’y a qu’un pas. J’appelle ça la spirale infernale d’internet (le meilleur exemple : les vidéos Youtube qui s’enchaînent et qui transforment le simple visionnage d’une bande annonce de 2 minutes en une session de 2 heures où je finis parfois par regarder le bêtisier d’un film que je n’ai jamais vu haha).

Les applications Temps d’écran et Moment dont je vous parlais plus haut sont pratiques car elles permettent de se fixer une limite quotidienne d’utilisation de son téléphone. J’ai fixé la mienne à 3 heures par jour et ce n’est pas toujours facile de s’y tenir ! Au bout des 3 heures que je me suis autorisée une notification apparait sur mon écran me spécifiant que j’ai dépassé ma limite quotidienne. Même s’il m’arrive de ne pas tenir compte de cette notification, c’est au moins un bon signal d’alerte qui me permet de prendre connaissance de ma « consommation » journalière.

Si, comme moi il y a encore peu de temps, vous avez tendance à regarder votre téléphone toutes les 5 minutes, une petite astuce tout bête : retournez-le pour ne pas que l’écran soit visible ! C’est l’astuce que j’utilise au quotidien pour ne pas avoir l’oeil attiré en permanence, notamment quand mon téléphone est posée sur la table ou mon bureau. J’essaie au maximum d’appliquer cette règle quand je suis en tête à tête avec quelqu’un (pendant un déjeuner ou un dîner notamment) car il n’y a rien de plus désagréable que de parler à quelqu’un qui ne vous écoute pas à 100% car il/elle est sur son smartphone.

Encore mieux que l’écran retourné  ? Gardez votre téléphone éloigné ! Il y a encore quelques mois j’emmenais mon téléphone partout avec moi, notamment dans la salle de bains le matin lorsque je me préparais. Je finissais ainsi toujours par regarder mon téléphone en me séchant les cheveux ou en me maquillant, ce qui est absurde quand on y réfléchit ! Le mettre dans une autre pièce (avec le son allumé si on a peur de manquer un appel) est un bon premier pas pour ne plus être scotché.e à son téléphone en permanence 🙂

Enfin, pensez à désactiver les notifications sur votre téléphone qui sont souvent source de sur-sollicitation permanente et qui nous incitent à regarder nos téléphones plus souvent que nécessaire. Sur mon téléphone, quasiment toutes les notifications sont désactivées (hormis Messages et Whatsapp) ce qui évite à mon téléphone de sonner et vibrer en permanence, réclamant mon attention non stop !

blog-mode-and-the-city-look-deconnecter-smartphone-18

3# Renouer avec les activités pour lesquelles vous preniez du plaisir avant (quand vous aviez le temps!)

Souvent, on a le réflexe de saisir son téléphone lorsqu’on s’ennuie. A l’ère de l’hyper-connexion, nous avons malheureusement perdu l’habitude de papilloner et de rêvasser ! Il est grand temps de renouer avec les activités que nous pratiquions avant, à l’époque où nous avions du temps 😉 Que ce soit une activité sportive (course à pied, fitness, vélo), spirituelle (yoga, méditation), récréative ou manuelle (lecture, dessin, peinture, arts plastiques), tout est bon pour détourner notre attention de notre téléphone !

Il y a deux ans, lors d’un weekend entre amis, j’ai redécouvert le plaisir de faire des puzzles et cela a été une vraie révélation ! La concentration que requiert un puzzle empêche vraiment de scroller sur son téléphone en même temps 😉 Depuis que j’ai redécouvert ce plaisir j’ai quasiment tout le temps un puzzle en cours à la maison. J’en fais quelques minutes le matin, pendant ma pause déj ou le soir (au lieu de zoner passivement sur mon téléphone) et j’adore, ça me vide complètement la tête et ça me détend ! J’ai même converti un grand nombre de mes proches aux puzzles : mes copines sont fans aussi et j’ai passé mes vacances de Noël à en faire en famille !

4# Instaurer un couvre-feu

Comme je vous en avais parlé sur le blog, j’ai banni le téléphone de ma chambre depuis plus d’un an et je ne reviendrai en arrière pour rien au monde ! J’ai l’impression d’avoir gagné 1 heure de temps libre chaque jour depuis que je n’emmène plus mon téléphone dans ma chambre, vraiment ! J’utilise majoritairement ce temps libre pour lire, ce que je ne faisais quasiment plus il y a encore quelques mois.

Si votre excuse pour garder votre téléphone dans la chambre est qu’il vous sert de réveil, investissez tout simplement dans un petit radio-réveil (ça coûte moins de 10 euros) et laissez votre téléphone dans une autre pièce !

Vous pouvez aussi choisir de carrément éteindre votre téléphone à partir d’une certaine heure ou bien dès que vous rentrez chez vous. C’est drastique mais efficace !

Si vous voulez essayer mais manquez de motivation, pourquoi pas en parler à votre conjoint.e,votre colocataire ou un membre de votre foyer ? Trouvez quelqu’un qui, passée une certaine heure, sera en mesure de vous dire de vous arrêter 😉 De mon côté je n’ai pas encore réussi à convaincre Vincent de ne plus emmener son téléphone dans la chambre mais j’y travaille 😉 Maintenant que j’ai banni le téléphone dans le chambre, j’essaie de le bannir à table ! Je n’ai pas encore réussi mais je fais des efforts 😉

5# Faire une digital detox !

Une journée sans téléphone ou sans réseaux sociaux ? Un enfer ou un rêve haha ?! Un peu des deux, non ?

J’ai décidé de faire ma première digital detox cet été pendant ma semaine de vacances entre amis ! L’an dernier nous avions loué une maison dans un endroit sans réseau et avec un wifi très capricieux et je dois dire que j’avais adoré me détacher de mon téléphone pendant cette période. J’ai envie de retenter l’expérience pendant 1 semaine cet été, pour de vrai cette fois ! Je me laisserais le droit d’utiliser Messages et Whatsapp mais pas Instagram, Facebook ni Twitter 😉 Ce sera ainsi l’occasion de vous parler de ma digital detox à la rentrée en septembre 😉

Si vous ne voulez pas faire une semaine complète de digital detox pourquoi ne pas le faire sur une journée ? Idéalement un jour qui vous aidera à respecter cet engagement : en vacances, en weekend, en famille… La digital detox sera plus facile à mettre en place si vous êtes bien occupé.e.s !

Et vous ?

Quelle est votre relation avec votre téléphone ? Addict ou pas ? Vous avez déjà fait une digital detox ? Je serais très intéressée par vos retours d’expérience sur le sujet si vous en avez !

A très vite et bon dimanche 🙂