Le 30 avril prochain, cela fera 5 ans que j’ai décidé de me lancer à mon compte pour faire de mon blog mon activité à plein temps. Le temps passe tellement vite (ce qui est plutôt bon signe!). Il n’y a pas une journée qui s’écoule sans que je ne mesure la chance d’avoir pu transformer ma passion en mon activité principale. Grâce à votre soutien infaillible depuis bientôt 12 ans (j’ai lancé Mode & The City en juin 2007) et à ma détermination, j’ai façonné le métier de mes rêves et je n’ai jamais été aussi épanouie qu’aujourd’hui.

Il s’est passé beaucoup de choses depuis que j’ai quitté mon job chez Hermès en avril 2014 pour me lancer dans la grande aventure de l’entrepreunariat ! Après 3 ans à gérer Mode & The City seule à plein temps, Vincent (qui était déjà très impliqué) m’a officiellement rejoint début 2017 comme je vous en avais plus longuement parlé dans cet article et deux ans plus tard nous prenons toujours autant de plaisir à travailler tous les deux et à partager nos projets, nos réussites (et nos doutes aussi) ensemble.

MATC en constante évolution

Fin 2018, nous avons agrandi notre équipe et avons été rejoints par Ophélie que je vous avais présentée en fin d’année dans notre newsletter 🙂 Comme lorsque Vincent m’a officiellement rejoint, l’arrivée d’Ophélie dans notre équipe avait pour but de pouvoir vous proposer toujours plus de contenus : plus étoffés, plus variés, plus qualitatifs, avec également de nouveaux formats comme la newsletter, qui n’aurait jamais pu être lancée sans Ophélie, ou les vidéos en accéléré sur Instagram et encore plein d’autres choses qui sont à venir 😉

Nos métiers sont de nouveaux métiers, hybrides, en évolution perpétuelle et pas forcément toujours très valorisés car on ne soupçonne pas tout ce qui se trame en coulisses, pour produire quotidiennement du contenu sur un grand nombre de plateformes. Mais c’est le jeu 😉

Malgré les libertés indéniables que procurent nos métiers, nous essayons au maximum de nous caler sur un rythme de travail « traditionnel » de 9h à 18h. Je suis quelqu’un « du matin«  alors il n’est pas rare que je commence plutôt vers 8h mais j’essaie d’arrêter mes journées à 19h maximum pour avoir le temps de profiter de ma soirée, de cuisiner, de voir mes amis ou de regarder une série et d’aller au cinéma. J’ai encore du mal à ne pas travailler certains soirs et le weekend mais je m’améliore doucement et j’essaie de mieux m’organiser la semaine pour avoir au moins un jour de totalement libre dans le week-end.

Je vous emmène avec moi pour vous en dire un peu plus sur ce à quoi ressemble une journée de travail chez Mode & The City 😉

L’organisation de chaque semaine

Comme vous le savez je suis quelqu’un de très organisé, dans la vie comme dans le travail 😉 Tous les lundis matins, nous nous réunissons pour faire le point et avoir de la visibilité sur la semaine à venir.

La définition du planning éditorial

Chaque lundi, nous commençons par déterminer les sujets des articles qui seront publiés au fil de la semaine. Nous publions régulièrement, 4 fois par semaine en moyenne sur le blog ! C’est rigolo de se dire que même si cela fait 12 ans que je tiens ce blog, je n’ai jamais eu le syndrome de la page blanche ! Au contraire, nous avons une liste d’idées d’articles longue comme le bras, avec plein de thèmes que nous aimerions aborder et j’ai l’impression que c’est une source inépuisable 🙂 D’ailleurs, on adore aussi quand vous nous donnez des idées alors n’hésitez pas !

Vous avez sans doute remarqué à quel point mon blog était tourné vers les saisons : je m’attache toujours à choisir des sujets d’articles en rapport avec les différentes périodes de l’année et des évènement en cours. Nous nous basons donc beaucoup sur l’actu « du moment ». Certains articles sont parfois prévus plus en amont, notamment lors de collaborations avec des marques.

Une fois les sujets d’articles choisis, nous définissons le planning éditorial de publication pour la semaine ou, idéalement, les 10 jours à venir. Cela nous permet d’avoir de la visibilité à court terme mais de ne pas prévoir « trop loin » non plus pour pouvoir être flexibles et ajuster notre planning en fonction des nouvelles idées qui nous viendraient ou que vous nous suggéreriez 🙂

Le bilan des opérations en cours

Durant ce point du lundi, nous discutons également des collaborations en cours et nous sélectionnons et étudions soigneusement les nouvelles propositions que nous avons reçues. C’est un moment où nous échangeons énormément : accepter ou non une nouvelle collaboration est toujours un sujet qui nous demande beaucoup de réflexion et que nous ne prenons pas à la légère. Nous refusons la grande majorité des collaborations qui nous sont proposées et, lorsque nous acceptons des projets, nous tentons au maximum de les affiner et les retravailler en discutant avec la marque pour qu’ils correspondent à notre ligne éditoriale, à notre univers et surtout pour que les contenus aient un intérêt pour vous !

J’essaie toujours de réfléchir à des contenus qui seraient réellement intéressants et qui iraient bien au delà d’une simple présentation de produit, comme dans cet article où je vous parlais d’un fond de teint tout en vous présentant les bonnes pratiques pour l’appliquer ou cet article pour prendre soin de votre regard. L’idée est de vous proposer du contenu étoffé, pertinent et pas uniquement de partager les photos d’un produit sans vraie valeur ajoutée pour vous.

Ma priorité est de proposer un contenu authentique et réfléchi. Par exemple, je n’aime pas faire des retours « à chaud » sur des produits ou expériences testés. Je souhaite toujours avoir suffisamment de recul pour faire un vrai retour d’expérience, le plus objectif possible.

La répartition des tâches de la semaine

Qui fait quoi cette semaine ? Nous répartissons les tâches de chacun en début de semaine et nous utilisons une application absolument géniale pour cela (dont je vous avais déjà parlé dans ma newsletter) : Wunderlist ! Elle permet de créer des to do-lists partagées et est super pratique à utiliser dans le domaine professionnel comme personnel (pour créer une liste de courses partagée par exemple ;))

La communication et la répartition des tâches est facile au coeur de notre équipe, c’est un vrai bonheur ! 🙂

Les emails

Comme dans beaucoup de métiers aujourd’hui, la gestion des emails est une grosse partie de notre activité (nous recevons autour de 200 mails par jour) et je suis la première à savoir combien cela peut être chronophage et étouffant. J’aimerais d’ailleurs vous écrire un sujet de développement personnel à ce sujet si ça vous dit 😉 J’ai 2/3 astuces qui m’on aidée à prendre du recul et à ne plus vérifier mon inbox en permanence !

 

Les shootings photos

Evidemment la prise de photos (ainsi que le tri et la retouche qui suivent) sont une très grosse partie de notre activité. Que ce soit en extérieur ou à la maison, nous ne shootons jamais « à l’aveugle » et nous réfléchissons toujours à la manière dont le shooting va se dérouler en amont : cela nous permet d’être plus efficaces sur place et de ne pas être frustrés de ne pas avoir récolté les images que nous souhaitions.

Le choix du lieu

Le lieu du shooting est toujours défini à l’avance. Nous choisissons l’endroit le plus adéquat en fonction de la météo, de l’heure, mais aussi et surtout de l’ambiance que nous souhaitons recréer à travers nos photos. Vous comprendrez mieux ce que je veux dire en voyant par exemple cet article où j’ai choisi de shooter dans une jolie petite rue de Paris pour recréer une ambiance typiquement parisienne en accord avec ma tenue très frenchie 😉

Comme pour les sujets d’articles, nous essayons de photographier du contenu visuel « de saison » et nous sommes donc très réactifs quand nos lieux préférés de Paris se métamorphosent : les cerisiers qui fleurissent au pied de la Tour Eiffel au printemps, les feuilles qui roussissent au jardin des Tuileries à l’automne, etc.

J’ai bien sûr mes endroits favoris dans lesquels il est toujours agréable d’aller faire des photos mais, lorsque je manque un peu d’inspiration (en hiver notamment) ou que je souhaite vous proposer quelque chose de nouveau, je garde sous le coude un tableau Pinterest privé, qui regroupe des tas d’idées de lieux où faire des photos.

Le moment du shooting

Nous faisons généralement nos photos tôt le matin ou en fin de journée à la « golden hour ». Ce sont les deux moments de la journée où nous trouvons la lumière la plus intéressante. Le matin, l’autre avantage est le calme des rues. Même si j’ai l’habitude de voir les têtes se tourner lorsque nous faisons des photos en plein Paris, rien ne vaut la tranquillité haha 😉 C’est également un moment stratégique lorsque nous voulons faire des photos sur des lieux touristiques où il y a du monde en continu toute la journée ou presque (je pense au Trocadéro par exemple).

Pour nous aider à choisir le meilleur moment de la journée pour faire nos photos nous utilisons plusieurs applications :

 

  • Rain Today qui annonce avec précision les moments de pluie : très pratique en automne/hiver pour shooter entre les gouttes !
  • Sun Seeker pour connaître le position du soleil dans les rues : idéal pour savoir si la rue dans laquelle vous voulez faire des photos sera ensoleillée, à l’ombre, en contrejour… pas de surprise à l’arrivée !
  • Magic Hour pour connaître l’heure exacte de la golden hour là où vous vous trouvez !

La recherche d’inspiration

Avant chaque shooting, nous préparons toujours un moodboard qui nous aide à visualiser l’ambiance que nous souhaitons donner à nos photos. Un moodboard est une planche d’inspiration qui permet de donner une direction au style que le shooting prendra. Généralement, Ophélie puise des photos sur Pinterest et je complète le tableau (grâce aux tableaux secrets dans lequel plusieurs utilisateurs peuvent épingler) avec des idées d’ambiance/d’accessoires/de poses. Nous nous en servons ensuite comme référence pendant le shooting pour nous guider.

Le matériel photo

C’est Vincent qui est en charge de cette partie car c’est lui qui est derrière l’objectif la majorité du temps ! Nous prenons désormais nos photos avec le Sony A7 III (après avoir utilisé pendant des années le Nikon D750). Nous emmenons en général deux objectifs sur chaque shooting : mon préféré, un 50 mm lumineux (f/1.4 ou f/1.8) pour des photos de détails ou en pied avec un joli flou d’arrière plan ainsi qu’un 24 – 70 mm f/2.8 qui permet plus de flexibilité et de mobilité, notamment pour des endroits avec moins de recul. Si vous êtes intéressé.e.s par le sujet, Vincent a écrit un article sur notre matériel photo et vidéo il y a quelques semaines qui devrait répondre à toutes vos questions !

La tenue

La tenue est évidemment un élément essentiel de chaque shooting ! Comme vous le savez si vous me lisez depuis longtemps, les tenues que je porte sur le blog et Instagram sont vraiment les tenues que je porte dans la vie ! Nous photographions donc des looks du quotidien que j’aime porter.

J’essaie de concocter des looks à la fois avec des nouvelles pièces (encore disponibles en magasin et sur lesquelles vous pourriez craquer aussi) mais aussi des pièces d’anciennes collections car, comme je vous le disais dans cet article sur comment réussir à trouver son style, j’essaie d’acheter moins et mieux et je porte évidemment beaucoup de pièces des collections passées au quotidien, que je trouve réaliste de vous présenter portées au fil des années.

J’essaie d’être toujours habillée dans le thème de la situation (que ce soit pour faire des photos ou non d’ailleurs) : une tenue poudrée pour la Saint Valentin, un look équestre pour le Saut Hermès, un tablier pour du contenu cuisine… Cela permet de faire des photos sympas, travaillées et qui racontent une histoire (et cela permet aussi d’assouvir ma passion secrète de me déguiser haha).

comment-definir-son-style

Le shooting en lui-même

Nous partons toujours tous les 3 en shooting car chacun à son rôle à jouer sur place ! Lorsque c’est moi qui suis photographiée, c’est généralement Vincent qui est derrière l’objectif même si Ophélie est aussi une excellente photographe (c’est elle qui avait fait tout ce shooting au Louvre notamment).

Chaque shooting commence par quelques minutes de test pour trouver notre/nos angle(s), tester la lumière, faire les réglages etc. Vincent et Ophélie forment un excellent duo lors des shootings puisqu’ils se partagent les compétences de photographie, de direction artistique et de technique (lumière) pour obtenir les prises de vues que nous avions en tête lors de la conception du moodboard.

De mon côté,  je pose ! Et ce n’est pas aussi facile que cela pourrait paraître haha 😉 A chaque shooting, j’ai bien en tête notre moodboard et l’ambiance que nous voulons créer et je me positionne en fonction. Je connais les angles et les poses qui me conviennent. Je n’ai pas toujours été très à l’aise avec cet exercice mais, après presque 12 ans de blogging, j’ai l’habitude ! Les passants sont curieux mais bienveillants, j’ai régulièrement un petit « j’adore votre tenue » ou « vous êtes très chic! » d’un passant 🙂 Souvent ce sont plutôt les conditions climatiques qui peuvent rendre parfois l’exercice peu agréable, surtout en hiver (même si j’empile les tops Heattech Uniqlo pour me réchauffer haha)

Quand tout se passe bien, un shooting nous prend environ 1h sur place, ce qui peut parfois s’étendre à 1h30/2h ou plus si nous rencontrons des complexités sur place (une voiture garée devant l’endroit ou nous comptions faire des photos et qui nous demande de cadrer différemment, une averse au milieu du shooting, la luminosité qui change et qui nous force à refaire nos réglages, un shooting déjà en cours sur le lieu choisi…) ou bien si nous avons envie de photographier à plusieurs endroits.

Après le shooting

La retouche des photos

Une fois le shooting fini, et bien… c’est loin d’être fini ! Il nous faut maintenant trier les photos et les retoucher. Nous utilisons le logiciel Lightroom et parfois Photoshop en complément, pour de plus légers détails. Nous retouchons toutes les photos dans la lignée de l’identité visuelle de mon blog avec des contrastes et teintes similaires pour créer cette « patte » identifiable, c’est super important pour moi !

Pour vous donner une idée, nous prenons environ 300 photos par shooting pour une quinzaine exploitées au maximum. Une session tri et retouche de photos prend généralement entre 2 et 3 heures selon l’article.

La rédaction de l’article

Je me lance ensuite dans la rédaction de l’article qui a accompagnera les photos. Rédiger un article, c’est long mais cela dépend grandement des thèmes abordés ! Un article look est plus rapide à rédiger car il n’y a pas de problématique et mon texte est très descriptif. Je n’y passe pas plus de 1h/1h30 en comptant le temps de relecture par Ophélie et Vincent.

En revanche, les articles plus étoffés tels que le développement personnel, le bien-être ou la nutrition sont bien plus longs à préparer car ils contiennent une vraie problématique et un plan bien défini (que nous définissions d’ailleurs toujours tous les 3). Vous vous rappelez le temps que cela prenait de faire une dissertation lorsque nous étions au lycée ? Et bien là, c’est un peu pareil ! Je dirais que le temps de rédaction pour un article de ce type (incluant la recherche d’informations préalable et le temps de relecture de tous les membres de l’équipe) est compris en 5 et 10 heures.

Instagram : une relation particulière

Une grosse partie de mon activité quotidienne se passe sur Instagram et c’est moi qui gère cette plateforme seule dans notre équipe, même si Ophélie et Vincent me donnent toujours de précieux avis sur les photos que je poste !

Lorsque j’ai commencé mon blog en 2007, Instagram était loin d’exister (Facebook commençait tout juste) et l’arrivée de ce réseau social et sa prédominance aujourd’hui ont changé pas mal de choses. Même si je n’ai jamais voulu (et ne voudrai jamais) abandonner le blog au profit d’Instagram, c’est une plateforme que j’aime beaucoup et qui me procure beaucoup de plaisir (mais de la frustration aussi parfois, je l’avoue).

Les posts dans le feed

Instagram est la plateforme la plus visuelle de mon activité. Contrairement au blog où le texte est tout aussi important que les photos (voire plus), tout est dans l’image sur Instagram, ce qui est plutôt complémentaire du blog. C’est justement cela que j’aime et j’essaie vraiment de vous proposer du contenu différent sur chaque plateforme !

Ma visibilité et ma présence sur Instagram sont très importantes pour mon activité et je soigne beaucoup ces contenus : des photos travaillées, réfléchies et retouchées le plus uniformément possible pour créer une jolie palette de couleurs qui se répondent et proposer un « feed » cohérent. D’ailleurs, mon Instagram est la meilleure manière de vous prouver en image combien je suis inspirée par les saisons : si vous remontez mon feed Instagram au fil des mois vous le verrez vraiment changer du bleu de l’été, au orangé de l’automne, au rouge de Noël, c’est amusant !

Je dois avouer qu’Instagram peut aussi être une grande source de frustration. Même si j’ai réussi à m’en libérer et à ne plus être (ou presque) obnubilée par le nombre de likes d’une photo, c’est parfois compliqué. Les likes reste malgré tout un indicatif de « succès » qui peut parfois être vraiment néfaste. Par le passé, j’ai été tellement déçue (parfois à m’en gâcher une soirée) quand une photo ne faisait pas X likes, allant même jusqu’à l’effacer car je n’en étais plus satisfaite. Les réseaux sociaux peuvent aussi avoir ce travers de pousser à la perpétuelle comparaison avec les autres, ce qui peut conduire à la dévalorisation de son propre travail. Aujourd’hui je me suis libérée de cette pression (ou presque) et j’apprends à prendre du recul sur tout ça, notamment car j’ai d’autres plateformes, comme le blog, pour m’exprimer aussi !

Les stories : mon format préféré

J’ai posté un sondage cette semaine en vous demandant ce que vous regardiez en premier du feed Instagram ou des Stories. Vous avez été 70% à répondre les Stories, ce qui reflète bien mon état d’esprit aussi car J’ADORE les Stories ! Leur spontanéité, leur rapidité, leur facilité de réalisation, le fait que l’on puisse partager des choses pas forcément « Instagrammables » (je déteste ce mot) mais qui ont tout de même de l’intérêt, les échanges qu’elles permettent de créer en messages privés… Ca a été une révélation pour moi quand Instagram a lancé cette fonctionnalité et c’est aussi ce qui m’a permis d’être moins frustrée avec la plateforme. Je m’amuse vraiment beaucoup à partager avec vous en Stories 🙂

Echanger avec vous

Une grosse partie de mon activité quotidienne est liée à… vous, bien sûr ! Je passe beaucoup de temps à répondre aux messages et aux commentaires (sur toutes les plateformes, mais Instagram est celle où le nombre d’interactions est le plus élevé). C’est vraiment ce que je préfère dans mon activité ! Les échanges et les liens que je crée avec vous sont pour moi la partie la plus enrichissante de mon métier et je m’emploie vraiment à rester aussi disponible que possible pour vous.

Sans vous pour me lire, m’encourager, me challenger et me nourrir, je ne pourrais pas vivre de ma passion aujourd’hui et j’en ai bien conscience, sachez-le. Je suis sincèrement reconnaissante de votre présence et de votre soutien depuis tant d’années ! Je passe entre 1h30 et 2h30 à répondre à vos messages quotidiennement.

Je sais que je manque parfois des messages, mais n’hésitez pas à me faire une petite relance si vous n’avez pas de réponse de ma part, ce n’est pas toujours facile de rester à jour avec les centaines de messages quotidiens 😉

La préparation de la newsletter

Créer une newsletter hebdomadaire était un projet que Vincent et moi avions en tête depuis très longtemps mais nous n’arrivions pas à dégager du temps pour nous y atteler. Heureusement, Ophélie est arrivée en fin d’année et lancer la newsletter a été l’un de ses premiers projets 🙂

Chaque semaine, Ophélie nous propose une sélection de sujets qui pourraient figurer dans la newsletter et nous les choisissons ensemble, en fonction de vos demandes/questions récentes ou de mon actualité du moment. Je rédige ensuite chaque contenu exclusif pour qu’Ophélie puisse les intégrer à la newsletter. Elle fait ensuite en sorte que tout arrive dans votre boîte mail chaque semaine 😉 D’ailleurs si vous n’êtes pas encore inscrit.e, cliquez vite ici !

Les futurs projets

Travailler à trois nous permet également de libérer plus de temps pour des projets annexes au blog et aux réseaux sociaux. Nous avons quelques gros projets qui vont arriver dans les mois à venir et qui vont vous plaire à coup sûr 🙂 J’ai hâte de partager tout ça avec vous et de pouvoir vous en dire plus prochainement !

D’ailleurs, les différents projets seront dévoilés en avant-première dans la newsletter avec des surprises réservées aux abonnés, alors n’oubliez pas de vous y inscrire 😉

Bien sûr, cet article n’est qu’un petit aperçu de nos différentes journées car nous avons évidemment beaucoup d’autres tâches pour nous tenir occupés au fil de la semaine : la gestion des emails et des projets que nous menons, une montagne de choses plus administratives et moins fun, des rendez-vous quasi quotidiens à l’extérieur, la mise à jour de mes wishlists mode & déco sur le blog, des missions plus ponctuelles mais prenantes comme le traitement des résultats de l’enquête à laquelle vous aviez répondu en début d’année… on ne s’ennuie pas 😉

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire !